Colette Fabre Huon

GRAPHOTHERAPEUTE
rééducation de L'écriture
membre de GRAPHIDYS
En savoir plus
 

A qui s'adresse le Bilan Graphomoteur?



La fréquence de la Dysgraphie est évaluée entre 10% et 30% de la population d’âge scolaire (source : J.M Velay – membre Honneur Graphidys). Un trouble de l’écriture peut être isolé ou associé. Il n’est pas rare de rencontrer des sujets présentant une Dyslexie associée à une Dysorthographie et à une Dysgraphie.

Ces troubles comorbides sont très pénalisants dans le cursus scolaire et dans la vie sociale future d’où l’intérêt d’une remédiation graphomotrice dans le cadre d’une prise en charge globale ou spécifique. Ainsi il convient d’être vigilant lorsque :

  • est constatée une mauvaise tenue de l’instrument et ou une mauvaise posture
  • la latéralité n’est pas homogène ou difficile à déterminer (droitier ou gaucher)
  • l’écriture demande trop d’effort – fatigabilité importante
  • des douleurs apparaissent pouvant aller jusqu’à la crampe de l’écrivain
  • Le comportement est relevé au détriment du trouble (enfant agité, bavard, dans l’évitement ou encore paresseux…..)
  • Il y a plaintes répétées des enseignants.


  • Ne pas penser que ça va s’arranger !

    Le Bilan Graphomoteur

    « Où comment ne pas aimer écrire peut se transformer en ne pas aimer l’école ».


    Pour une approche concrète:

  • Evaluation des compétences et difficultés ou déficit.
  • Latéralité et schéma corporel
  • Postures et tenue de l’instrument
  • Praxo Gnosies de la pince
  • Intégration tactile
  • Boucle auditivo visuo graphique
  • Qualité et vitesse de l’écriture (BHK)
  • Motricité fine (exercices de..)
  • Contrôle oculo manuel
  • Stratégies visuelles
  • Rééducation de l'écriture
    A l’issue de ce bilan le Graphothérapeute évalue des hypothèses selon l’âge : retard du développement psychomoteur ; dysgraphie ; dégradation de l’écriture en lien avec le processus de vieillissement et ou trouble psycho affectif.

    Le Graphothérapeute peut être amené à repérer des troubles associés, dans ce cas il invite le patient à consulter un autre spécialiste (Neuro Orthoptiste – Orthophoniste – Psychomotricien – Psychologue – parfois une consultation au CHU est conseillée).

    Les types de troubles associés :

    Une constellation « dys » : un complexe symptomatique suggérant des mécanismes communs.
  • Dysgraphie/ Dyspraxie
  • Dyslexie
  • Dysorthographie
  • Dyslatéralité
  • Dysphasie/Retard de langage
  • Dyscalculie
  • Syndrome hyperkinétique/Déficit attentionnel
  • Syndrome Hémisphère droit développemental
  • Dy synchronie/précocité
  • Troubles des conduites
  • Talents particuliers
  • Autisme/Asperger
  • Les conséquences psychologiques et sociologiques :

  • Notion de Handicap
  • Perte de chance pour l’avancement scolaire
  • Souffrance psychique liée au stress
  • Baisse de l’auto estime
  • Limitation dans l’échelle sociale
  • Limitation de l’épanouissement familial et personnel
  • La Place du Graphothérapeute:

    Il exerce en cabinet privé, dans les milieux scolaires et/ou hospitaliers. Sa formation est issue des travaux du Dr J. de Ajuriaguerra, Neuropsychiatre et Psychanalyste français. Elle est complétée par des travaux universitaires et /ou par le biais de la formation continue. Il a souvent une expérience psychopédagogique. C’est un spécialiste de l’écriture.

    Vous êtes à Montpellier, Nîmes ou dans leurs environs ; votre enfant ou vous-même rencontrez des difficultés à écrire, n’hésitez pas à me contacter pour avoir plus d’informations sur la pratique du Graphothérapeute. Contact

    Colette FABRE -rééducation de l’écriture - Graphothérapeute - Membre GRAPHIDYS . Creation: creaprod-agency julien FABRE
    Les Jardins de Castelnau - 2ème étage - 25, av Aristide Briand - 34170 Castelnau-Le-Lez - Tél: 06-81-30-48-94 / 04-99-64-61-34 - Email: colettefabr@hotmail.fr
    Siret:429 780 083 000 29 - APE: 8690